La France vue d'ici...

Fin de la parenthèse électorale

6 Mai 2014 , Rédigé par Julien DIDRY

Voilà, la parenthèse des élections locales s’est refermée. Sans juger le passé, on sent un vent nouveau sur le verdunois avec des élus qui ont la volonté de faire évoluer leur territoire, au delà de leur sensibilité politique.
Seule contrainte et pas des moindres, la marge de manoeuvre financière sera limitée. Les élus précédents ont vécu dans les “30 glorieuses” des collectivités. Est-ce que cet argent plus facile a été utilisé à bon escient ? On peut en débattre. En tout cas, il faudra faire avec (ou sans). En effet, la baisse des dotations a commencé cette année et ça va se poursuivre. L’an dernier, nous appelions de nos voeux la création d’une communauté d’agglomération pour se donner des moyens supplémentaires pour investir. Aujourd’hui, même si nous devons attendre les nouvelles projections, les dotations de l'état seront significativement inférieures. On le savait. On va tenter de faire l'agglo pour le 1er janvier 2015, c'est une impérieuse nécessité. 

Sur l'agglomération, le périmètre sera plus restreint. Les Codecoms Val de Meuse (Dieue), Voie Sacrée (Souilly) ou encore Etain n’ont pas l’intention de rejoindre le verdunois aujourd’hui. Demain peut-être, c'est leur choix.
En tout cas, nous avons déjà commencé à travailler. Car agglo s’il y a, elle se fera un par un rapprochement de la Codecom de Verdun avec celle de Charny et la commune de Belleray, qui a demandé à quitter VAL de MEUSE. En tout cas, il y a du pain sur la planche et il va falloir faire preuve d’intelligence collective pour développer notre territoire avec moins de moyens. 

Les élus précédents ont vécu dans les “30 glorieuses” des collectivités

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article