La France vue d'ici...

Virus médiatique

3 Mai 2009 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Actualité

On peut s’apercevoir que le nom de la grippe mute plus vite que le virus. Au début on nous parlait de grippe porcine. Ensuite, il était de bon ton de parler de grippe mexicaine et plus tard de grippe A H1N1. Mais finalement, n’est-ce pas aussi une grippe médiatique ? Bien entendu, on ne va pas reprocher aux acteurs de la santé, qu’ils soient politiques ou techniques, d’anticiper pour la sécurité des populations si on se réfère aux pandémies tristement célèbres qui ont tué par millions. On se souvient de la «grippe espagnole» qui, en 1918-1919 a fait 40 millions de victimes dans le monde. Ou encore la pandémie de 1957-1958 (grippe asiatique) qui a été fatale à 4 millions d’individus et celle de 1968-1969 (grippe de HongKong ) et ses 2 millions de morts. Heureusement, les moyens pour y faire face ne sont plus les mêmes, pourtant il est utile de rappeler que chaque année, la grippe saisonnière tue 2500 personnes en France, 30000 aux états unis et 300000 dans le monde (ça varie selon les sources).

Le titre de cet article, « Virus médiatique » ne se veut pas provocateur, elle existe bien cette grippe ! Mais il faudrait trouver le juste milieu entre l’obligation d’informer au mieux les populations pour limiter l’extension des cas, et l’impérieuse nécessité de ne pas générer de panique, ce qui n’est pas simple j’en conviens. Toujours est-il que ces périodes anxiogènes sont propices à oublier le reste…

Alors si les informations qu’on nous distille ne vous suffisent pas, je vous invite à surfer sur la toile, sur les sites ou les blogs qui traitent du sujet, ça peut être utile pour essayer de se forger un avis objectif. Mais même sur le net,  il faut être « équipé d’un filtre » qui fasse la part des choses.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nicolas 11/06/2009 16:48

L'abus de média est dangereux pour la santé… Et si on mettait son état de santé sur Twitter on pourrait tracer en temps réel la progression de la grippe…

FAbrice 06/05/2009 20:59

nos grands parents en cas de crise disaient "ce qu il faudrait c'est une bonne guerre" et bien nous, nous avons une bonne grippe pour ne plus parler de la crise...

LEBEAU Sylvain 03/05/2009 19:03

Je suis d'accord avec vous sur le parallèle avec notre grippe annuelle.Pour le reste, l'avenir nous dira ce qu'il fallait vraiment en penser.

margareth 03/05/2009 18:23

Oui, car nous sommes bien intoxiqués, et pas seulement par le virus de la grippe qui devient tour à tour complot international, attentat, soporifique national, etc, etc !