La France vue d'ici...

Élections européennes à la télé : le service minimum

7 Juin 2009 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Politique

Qui de l’œuf ou de la poule…. Les élections européennes ne passionnant pas les Français, les grandes chaînes hertziennes font le minimum pour la couverture des résultats. Mais si les français ne se passionnent pas pour les élections européennes, est-ce que cela n’est pas dû à un écho médiatique faible ? Je n’ose pas penser que ce choix soit guidé par  les bonnes audiences des séries qui remplacent les traditionnels débats de soirées électorales…

Du coup, TF1 propose un journal de 20 heures rallongé (de 19 h 45 à 20 h 45). Après «Les Experts», aux alentours de 22 h 35, la politique revient pour une vingtaine de minutes. France télévisions commence la soirée avec «Europe 2009» de 19 h 45 à 21 heures. L'émission se poursuit après la diffusion de «Cold Case». France 3 prend le relais, à 23 h 10, avec un «Soir 3» spécial de 45 minutes. Tollé de la société des journalistes de la chaîne : «Du jamais vu depuis vingt ans! Dimanche, France 3 sera privée d'une soirée électorale digne de ce nom. Notre rédaction ne sera même pas autorisée à annoncer les premières tendances à 20 heures». M6 s'abstient jusqu'au lendemain.

Bref, Il reste les chaînes spécialisées qui couvriront cette élection toute la soirée et bien entendu heureusement que le web existe ! Il ne faut pas s’étonner que le taux d’abstention approche les 60 %. Mais ce serait tout de même trop facile de mettre ça que sur le dos des médias. Trop de partis politiques ont placé cette élection sur des enjeux nationaux. Le mode d’élection est surement à revoir etc... Bref il y a du boulot !!!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nicolas 08/06/2009 08:54

C'est du grand n'importe quoi, tout le monde tire la couverture vers soit pour : gagner de l'argent, profiter égoïstement… Très peu de politiques valent la peine d'être entendus les échanges étant soit incompréhensibles soit stériles et non constructifs. Hier soir à la télévision interview des représentants UMP et on entends "on a gagné, on a gagné !"… Je ne savais pas que c'était un match de foot… Nous sommes en 2009, on parle de catastrophe écologique, de pauvreté, de "crise"… J'ai limite honte d'être français.

FAbrice 07/06/2009 20:59

Si le debat avant était affligeant le debriffing n'est guére mieux !