La France vue d'ici...

Agglo, une première étape décisive

19 Janvier 2013 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Intercommunalité

Ce vendredi, l’amendement de Gérard Longuet, visant à abaisser le seuil à 30000 habitants pour la création d'une communauté agglomération a été adopté. C’est une première étape importante vers la fin d’une anomalie territoriale (lire ici). Mais c'est surtout un espoir pour le développement du verdunois. Comme Bar-le-Duc, qui en tant que Préfecture bénéficie déjà de cette disposition, 3  communes en France dont Verdun restaient au bord du chemin. J’ai pu suivre en direct les débats de cet amendement. La discussion a porté sur trois amendements déposés par les Sénateurs Longuet, Namy et Masson. Les deux premiers amendements étaient sensiblement identiques et le troisième, soutenu par le sénateur Masson, n’incluait pas la clause "la commune la plus peuplée du département, si celle-ci ne se confond pas avec le chef-lieu".

Malgré l’avis défavorable de la commission et du gouvernement, Gérard Longuet a su convaincre au-delà des sensibilités politiques. Juste avant le vote, le Sénateur de Moselle a retiré son amendement au profit de celui de Gérard Longuet «je suis voisin de la Meuse. Nous savons le problème que pose cette situation en termes d'aménagement du territoire».

Pour autant ce n’est pas gagné, il reste au parlement à valider les travaux du Sénat et nous comptons sur nos deux députés meusiens pour transformer l’essai. Mais c'est déjà une étape essentielle pour le groupe «d’élus interco», à l’origine de l’opération «Nord-Sud, mêmes enjeux, mêmes droits» (lire ici)C’est aussi une première récompense pour un combat mené depuis des mois... mais qui n'est pas terminé.

 

(lire le compte-rendu de séance en cliquant ici)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article