La France vue d'ici...

Appel à nos parlementaires meusiens

14 Novembre 2012 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Intercommunalité

Dans les semaines à venir, l’avenir du verdunois va tout simplement se jouer. Le destin de notre territoire est entre les mains de nos parlementaires. Avec un groupe d’élus, nous nous mobilisons pour faire évoluer une loi injuste qui pénaliserait de plus de deux millions d’euros le grand verdunois ! Je veux parler d’un sujet souvent abordé sur ce blog «le seuil des 30000 habitants» (lire ici).

Pour résumer simplement la situation, Bar-le-Duc vient de créer avec un peu plus de 30000 habitants sa communauté d’agglomération (c'est une bonne chose pour le Sud). Verdun, pourtant la ville la plus peuplée de Meuse, n’a pas accès à cette opportunité. Une anomalie territoriale qui concerne seulement 3 communes en France. Ce n’est pas sans conséquence financière, ce serait tout simplement un manque à gagner de 2,5 millions d’euros chaque année (sur le périmètre de regroupement proposé par le Préfet). L’argent ne fait pas tout, il faut déjà s’entendre sur les projets de développement du verdunois. Mais sans moyens, pas de projets !

Nous comptons sur nos parlementaires meusiens (Députés et Sénateurs) pour défendre à Paris un amendement ou tout autre dispositif législatif permettant de réduire le seuil à 30000 pour Verdun. Au-delà des différences politiques, ils doivent faire cause commune sur le sujet. L’enjeu est de taille pour le Nord Meusien !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article