La France vue d'ici...

Brouillard intercommunal

7 Juillet 2011 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Intercommunalité

Il peut arriver de prendre une décision avec peu d’éléments, mais tout dépend des enjeux. En ce qui concerne la reforme de l’intercommunalité et les fusions de Codecoms, les conséquences sur le quotidien des habitants seront loin d’être négligeables. Pour rappel, les communes, les communautés de communes etc…, doivent émettre un avis avant début août sur le schéma proposé par Mme le Préfet de la Meuse. Mais parlons clair, les collectivités doivent se prononcer «à l’aveugle», faute de disposer des simulations  permettant d’appréhender les conséquences financières, notamment sur le contribuable. Nous sommes le 8 juillet et je prends le pari que la majorité des communes rejetteront le schéma proposé et certaines demanderont que des études soient menées. Sauf que pour les élus municipaux, c’était la seule occasion de se prononcer sur le sujet…  Ce sont d’autres élus qui en auront la responsabilité, je pense à la CDCI (lire ici). Et franchement, cette commission d’élus n’aura pas un rôle facile.

Pourquoi en est-on arrivé là ? Certains pensent que le calendrier est mal choisi, d’autres remettent en question la loi. On peut disserter, mais il aurait été plus judicieux d’anticiper en se penchant sur les vrais enjeux de la reforme (les projets, la fiscalité etc…). C’était oublier les enjeux de pouvoir ou encore les échéances électorales qui parisitent le débats…  Entre les sénatoriales et la Présidentielle, les prises de positions qui brossent les « grands électeurs » (lire ici) dans le sens du poil ne manquent pas… Pendant ce temps là, les élus municipaux sont dans le brouillard, et c’est à se demander si on a  envie de les éclairer. Ça en arrange certainement quelques-uns…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article