La France vue d'ici...

Burn out ?

7 Décembre 2011 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Coup de gueule

La France a un niveau de confiance en l’avenir parmi les plus bas d’Europe. Pourtant, des pays bien moins lotis que nous sont plus optimistes.  Alors pourquoi ?  Certains avancent un rapport difficile à la mondialisation et l’accélération qu’elle induit. D’autres voient en cette situation, une dépression de la société française qui trahit un besoin urgent de bâtir de nouvelles espérances. Mais les enjeux déterminants pour notre avenir ne trouvent pas de réponse politique à la hauteur.

Pour étayer cette thèse, on pointe les trente années d’un chômage que l’on promet de juguler, sans résultats…Une crise du résultat qui n’est pas étrangère à la baisse de confiance des français vis à vis des politiques.  Mais la confiance ne se décrète pas, elle s’obtient par la preuve. Il est donc préférable de faire des promesses réalistes, même si elles ne font pas rêver…  Si les électeurs jugeaient les politiques, pas seulement sur ce qu’ils disent ou ce qu’ils font, mais plutôt sur l’écart entre ce qu’ils disent et ce qu’ils font réellement…

En tout cas, les élus devraient être capables de faire leur autocritique (c’est plutôt rare…), mais le citoyen aussi.  Le Français est-il râleur, indécis et jamais content ? Parfois sans doute… Est-ce notre histoire, notre culture etc… ?  Des réformes, il en faut bien évidemment, tout le monde en convient, mais il faut qu’elles soient justes. Mais quelle interprétation avons-nous individuellement de ce qui est juste ?  Pour ramener ce débat sur le terrain politique, on va préférer celle ou celui qui « dit » défendre mes avantages ou mon statut. Du coup, pour les partis politiques, c’est un enjeu électoral.

Alors des réformes il en faut, mais encore une fois, il faut qu’elles soit justes… au sens collectif. C’est peut-être simplement de l’équité. En attendant, il y en a qui ont du mal à finir les fins de mois, d’autres qui sont autour du seuil de pauvreté, souvent sans se plaindre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article