La France vue d'ici...

Déficit public, allez voir ailleurs

20 Mai 2010 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Economie

En ce moment, on parle beaucoup de déficit public et il me semble important de rappeler quelques règles afin d’éviter tout amalgame. Contrairement à ce qu’on tente de nous faire croire, les collectivités locales ne sont pas responsables du déficit public. Cela concerne l'Etat… Si on prend l’exemple d’une commune, son budget doit être impérativement équilibré, c'est la loi. Il est impossible pour un Maire de présenter un budget en déficit, sinon il est «retoqué» par le préfet. Or, du côté de l'Etat, le déficit de fonctionnement est autorisé, il peut même emprunter pour financer ses charges. Une commune peut aussi emprunter, mais uniquement pour investir, qu’on se le dise…

Il ne faudrait pas que l’état cherche un bouc émissaire pour justifier son déficit abyssal des finances publiques et en profiter pour geler les dotations aux collectivités comme ça va être proposé dans les jours à venir… 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JPG 26/05/2010 15:49



Bonjour,


Je savais que j'étais bête mais alors là ! Voilà que Fabrice nous dit  :


je voulais juste appuyer sur le fait que les représentants de  l'état pour se justifier  de leurs dépences, aimeraient bien faire
porter le chapeau ,entre autre, aux collectivités locale.Et même si des subventions leur sont versées , il y a
quand même beaucoup de gaspillage et les communes n'y sont pour rien (même si ce ne sont pas les memes lignes budgetaires)


Mais mon Cher, le Maire n'est il pas le représentant de l'Etat au niveau local.


Je suis d'accord, M. DIDRY est un bon Maire puisque comme beaucoup de bons Maires, il perçoit beaucoup de subventions (qu'il faut bien rembourser), c'et
donc bien tous les Français qui par exemple, vont payer votre télévision locale.


Mais bien entendu, Bras sur Meuse est une goutte d'eau dans un océan.


Je voulais simplement prétendre que la faute est imputable aux 2 camps : A l'Etat qui a
créé ce sytème d'encouragement de dépenses subventionnables et aux collectivitées locales qui évidemment auraient bien eut tort de ne pas s'engoufrer dans ce
systèeme. Quand on peut réduire sa facture en la faisant payer par d'autres à quoi bon se priver..


Que la commune donne des subventions de fonctionnement aux CCAS, aux associations sporives et pour toutes actions pouvant être contrefinancées par des manifestations culturelles, sportives et
autres entièrement d'accord, il n'y a pas de déficit à venir pour l'Etat ; qu'elle obtiennent des subventions pour des actions d'investissement dans les domaines de la solidarité Nationale ou
inter générations (handicap- personnes agées, etc..) entièrement d'accord. Mais votre pôle numérique aurait pû être payé par des ventes de bois en forêt par exemple (à moins que cela ne soit
interdit par la loi, c'est bien encore possible).


Je vais m'arrêter au risque qu'on va croire que j'ai quelque chose contre les "Brésiliens" -moi qui adore le foot.


Bonne bl"a"guerie sur blog. de J.D.-- En attendant, pas de problême pour la censure et c'est à son honneur.


 


 


 


: Par le biais des subventions perçues ions qui viennent rembourser une grosse part de ses investissements


Et même si des subventions leur sont versées , il y a quand même beaucoup de gaspillage et les communes n'y sont pour rien (même si ce ne sont pas les memes lignes budgetaires)


Ceci n'engage que moi, et j'assume .( je ne suis pas un brasilien anonyme)


FAbrice


 



Julien DIDRY 26/05/2010 18:41



M. JPG,


On est pas très riche en bois à Bras... Je trouve que l'exemple du pôle numérique n'est pas le meilleur. Je pense que c'est tout à fait normal d'obtenir des aides sur un projet qui est selon moi,
un réel enjeu. Permettre l'accès aux nouveaux usages internet est important et en plus il va toucher des personnes bien au-delà de Bras sur Meuse. Mais après chacun voit midi à sa porte... 



FAbrice 25/05/2010 16:10



M. JPG


je voulais juste appuyer sur le fait que les représentants de  l'état pour se justifier  de leurs dépences, aimeraient bien faire porter le chapeau ,entre autre, aux collectivités
locale.


Et même si des subventions leur sont versées , il y a quand même beaucoup de gaspillage et les communes n'y sont pour rien (même si ce ne sont pas les memes lignes budgetaires)


Ceci n'engage que moi, et j'assume .( je ne suis pas un brasilien anonyme)


FAbrice


 


 



JPG 25/05/2010 14:45



Question à Fabrice car Il ne faut pas nous prendre pour + intelligent que l'on est : Serais tu sympa de traduire ton commentaire "quand on veut tuer le chien on dit qu'il a la rage" ! A moins
qu'il s'agisse la d'un commentaire d'un Brasilien qui ne veut pas se mouiller !


Bonne Blog"rie"



JPG 25/05/2010 14:32



M. le Maire,


Il ne faut pas pousser ! Lorsque vous investissez dans une amélioration en faveur des handicapés je dis "bravo" , vous  obtenez les subvention auxquelles vous avez droit  et il n'y a
rien à redire MAIS : Auriez vous le culot de dire que les subventions que vous obtenez ou obtiendrez (par exemple pour la création d'un numéripôle avec WebTV"  ne viennent pas augmenter
le déficit de l'Etat, de la Région, du Département ? Jusqu'à preuve du contraire, l'Etat c'est vous, c'est moi, ce sont vos administrés et, il nous (leur) faudra payer d'une manière ou
d'une autre  leur télé locale. Soyez rasurés, il y a pire  : par exemple lorsqu'un Maire avec commune de "Zéro habitant" s'octroie une indemnité mensuelle maximale en ne prenant pas de
délibération de fixation de son indemnité (après tout on s'en fout puisque c'est prévu par la loi). Je serai curieux de connaitre le nombre d'Elus qui pratique ainsi en France).


Si avec ces 2 exemples, vous persistez à prétendre que les collectivités ne participent pas à la déconfiture de l'Etat alors......


Je ne vais pas m'étendre sur la masse des dépenses subventionnées alors que quantités de celles ci auraient dû être réglées en dépense de fonctionnement.


Puisque je constate que mon adresse IP sera archivée, je vous laisse rechercher l'origine de ce commentaire qu j'espère ne sera pas censuré. (au fait dans 3 à 5 ans, quid de la fiscalité ? Après
tout on s'en fout puisque ce sont les autres qui paieront - il faudra bien payer les subventions non.....


 


 



Julien DIDRY 25/05/2010 15:45



 


Cher JPG, ne vous inquiétez pas, je ne censure rien sur ce blog.
Vous avez le droit de ne pas être d'accord, c'est le but et c'est la démocratie. Concernant les subventions d’investissement, elles sont octroyées sur des projets qui entrent dans un cadre défini
par le ou les financeurs. A eux de revoir ce cadre s’ils le souhaitent. Vous parlez des subventions, je vous rappelle qu’il y a un an, et compte tenu de la crise, l’état nous a encouragés à
investir (FCTVA anticipée). Et d’ailleurs c’est essentiel d’investir… Après, je reconnais que ce n’est pas simple et les collectivités locales devront surement faire des efforts, mais je ne
voudrais pas qu’on pense qu’elles portent la responsabilité du déficit. Il y a aussi des économies à faire ailleurs… Quand aux indemnités, comme vous l’indiquez, c’est la loi. Chaque élu fait
comme bon lui semble (dans le cadre de la loi) et la aussi c’est un vaste débat… et je ne voudrais pas m'engager sur un terrain trop populiste. Il faudrait peut-être revoir le statut de l’élu
dans son ensemble.


 



FAbrice 20/05/2010 08:40



quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage