La France vue d'ici...

Egalité et mobilité

25 Avril 2010 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Infrastructure

La loi du 11 février  2005 sur «l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées», prévoit que les bâtiments recevant du public soient accessibles aux personnes à mobilité réduite avant le 1er janvier 2015. Même si ce n’est pas simple à mettre en œuvre pour des raisons techniques et budgétaires, j’ai l’intime conviction que les élus vont faire ce qu’il faut pour y parvenir. Mais on prend encore plus conscience de cette nécessité lorsqu’on est touché de près par le handicap. Dernièrement, lors d’une sortie entre amis, j’ai eu l’occasion de passer un moment avec un jeune homme en fauteuil. Et là, on se rend encore mieux compte du chemin qu’il reste à parcourir ! Pour aller dans un magasin, au restaurant, prendre un verre dans un bar etc…, il faut une sacrée volonté. Pourtant, le jeune homme en question ne s’est pas plaint une seule fois. Bref, une belle leçon de vie donnée à nous les valides… Mais c’est bien connu, «on prend conscience de la valeur des choses quand elles nous manquent»

Encore plus qu’hier, j’avoue que je suis plutôt fier des travaux en cours devant la Mairie. Ils vont permettre à celles et ceux qui souffrent d’un handicap, mais aussi aux personnes âgées qui éprouvent du mal à monter les escaliers, d’accéder aisément aux services administratifs ou encore au pôle numérique multimédia (LeNuméripôle). La prochaine étape pour nous, et j’espère bien avant 2015, sera de descendre la salle des mariages au rez-de-chaussée.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fabrice 26/04/2010 06:45



il est vrai que les moins valides sont parfois résignés , ils est honteux que certains dont la  mobilité est réduite à celle de leur fauteuil soient interdits d'accés dans un avion ou un
train sous de prétextes futiles,heureusement que certains se mobilisent pour obtenir des aménagement.Mais n'est pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, alors il faut encore des lois et
des lois...


voila un beau travail qui fera aussi le bonheur des skateurs du village