La France vue d'ici...

Ennemis d’hier…

26 Septembre 2011 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Politique

Le scrutin de dimanche a vu la réélection de Gérard Longuet et l’entrée au Sénat de Christian Namy. Le ministre a été réélu au premier tour mais pour le Président du Conseil Général, il a fallu attendre le second après quelques négociations d’entre deux tours. C’est de bonne guerre, la gauche aussi s’est désistée pour Jean-Louis Dumont. Mais à droite, ce sont deux figures du paysage politique meusien qui ont renoncé pour ne pas faire de tort à la majorité présidentielle.

Le premier, le Sénateur sortant Claude Biwer (112 voix) a lâché prise devant sont faible score (distancé de plus de 200 voix par Christian Namy). Une sortie par la petite porte de la scène politique nationale. La seconde, Claudine Becq-Vinci à fait le même score (112 voix) mais elle s’était jurée pendant la campagne de se maintenir au deuxième tour quoi qu’il arrive. Mais son inimitié avec le Président du Conseil n’aura pas résisté aux enjeux nationaux. C’est la politique.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article