La France vue d'ici...

L'avenir en XXL ? 

17 Avril 2011 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Intercommunalité

2011 sera-t-elle une année charnière pour les Communautés de communes ? On pourrait le penser avec la reforme territoriale, mais tout dépendra de la volonté des élus... Petit rappel technique. Pour faire simple, avant la fin de l'année dans chaque département de France et après une phase de concertation avec les élus, les Préfets proposeront des regroupements de Codecoms. Intéressons-nous au verdunois et plus largement au Nord-Meusien. Dans un billet publié sur ce blog en décembre dernier (lire ici), j'en appelais à se mettre autour d'une table avant que l'état nous y invite. Des propos repris par notre quotidien régional dans un article sur le Grand Verdun (lire ici). Certaines communautés de communes en Meuse se sont rencontrées, ont discuté et quelques-unes ont même trouvé un accord. Chez nous dans le verdunois, rien... Enfin rien, en termes de discussions, car le Maire de Verdun a fait des propositions qui font couler beaucoup d'encre ou plutôt de salive...  Les Maires ont été destinataires de quelques notes et courriers d'Arsène Lux plaidant pour la création d'une communauté d'agglomération avec à la clé, plusieurs millions d'euros de dotations annuelles supplémentaires.

Compte-tenu du contexte économique Verdunois et des enjeux de développement de notre territoire, il serait irresponsable de balayer d'un revers de mains ces propositions. Dans le dernier courrier envoyé, le Maire de Verdun fait un pas direction de la gouvernance en assurant qu'il ne serait pas candidat à la Présidence de la communauté d'agglomération, mais surtout que les communes rurales auraient la majorité avec environ 80 % de délégués ! Ceux qui avaient peur d'une hégémonie devraient être rassurés, sauf que pour créer une communauté d'agglomération, il faut rassembler au moins 50000 habitants, soit plus de 160 communes pour le Nord-Meusien ! Au Sud, la Codecom de Bar-le-Duc va se transformer tranquillement en communauté d'agglo... Et oui, une injustice de plus. Bar-le-Duc étant le chef lieu du Département, le seuil pour y prétendre et engranger des dotations supplémentaires n'est que de 30.000 Habitants... Entre Nord et Sud, une fracture de plus ?

Revenons au Nord. Ce qui fait peur aux élus dans la proposition, c'est encore la gouvernance... du paquebot. Voir grand c'est bien, mais voir clair, c'est essentiel aussi. Il y a des questions qui se posent mais pour en débattre, il faudrait déjà que tout le monde se mette autour d'une table. Mais ici ça semble impossible... Dommage pour l'avenir de nos enfants !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DUMONAL Bernard 05/05/2011 23:16



La reception ce matin dans ma boite aux lettres du "tract" d'Arsène Lux, déjà paru dans l'ER, ton article "L'Avenir en XXL" m'interpellent. Je suis d'accord et intéressé par la création d'une
C.A. Mais il faut qu'elle se substitue au Conseil Général et aux Codécoms. Si c'est pour financer des nouveaux moyens techniques et immobiliers, de nouveaux élus, de nouveaux fonctionnaires...Il
ne faut pas remettre une "couche" sur les structures déjà existantes et verser des "rentes de situation" !! Je suis pour les C.A car l'union, la réunion font la force.