La France vue d'ici...

La «réalité augmentée» dans 10 ans…

22 Décembre 2010 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Numérique

D’ici 10 ans, l’environnement urbain sera différent d’aujourd’hui. Pas forcément en apparence, mais plutôt dans le domaine du virtuel. Il sera courant de pointer un restaurant à l’aide de son mobile pour avoir accès à l’avis d’autres gourmets et pouvoir faire son choix en conséquence. Il sera aussi possible d’effectuer le même geste sur un monument pour accéder à l’intégralité de son histoire. Il existe déjà des applications dans le genre mais d’ici quelques années, elles seront beaucoup plus développées. Par exemple, pour trouver son chemin, une application de réalité augmentée tracera une ligne à ses pieds, déroulant ainsi une sorte de tapis rouge virtuel qui indiquera la direction à prendre. Est-ce bien indispensable ? Non bien entendu, tout comme le GPS aujourd’hui, mais ça rend bien des services…

Toutes ces innovations sont en train d’être rendues possibles grâce à la réalité augmentée qui par l’intermédiaire d’un smartphone, permet de superposer des éléments d’information à notre perception réelle de notre environnement. La réalité augmentée est aujourd’hui passée du statut de technologie de science-fiction à une… réalité appréhendable par tous.

L’étape suivante sera la reconnaissance d’image en fonction des objets sur lesquels l’utilisateur pointe son téléphone. Par exemple, en pointant sur la couverture d’un livre, il sera possible d’avoir des informations assez précises sur l’ouvrage. En flânant dans une librairie on pourra par exemple accéder à des critiques sur tel ouvrage, comparer les prix par rapport aux marchands en ligne, visualiser la biographie ou les photos de l’auteur… D’autres applications sont en cours d’élaboration dans le domaine du divertissement. Est-ce que la réalité augmentée sera une technologie qui va nous changer la vie ou alors elle restera un gadget ? L’avenir nous le dira…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

LEBEAU Sylvain 24/12/2010 21:58



Très bon sujet bien traité.


Je rajouterais que les applications ne devront pas être uniquement commerciales mais que l'existence de ces fonctionnalités nouvelles doivent inspirer les collectivités
publiques pour à la fois rendre de nouveaux services mais aussi améliorer les services déjà existants.


Il faudrait impulser la mutualisation des frais de développement de ces applications pour les rendre abordables aux divers clients institutionnels.



FAbrice 23/12/2010 15:53



et un cyberflic pointera un appareil sur ta trombine et pourra savoir tout ton pedigree...


je vais de ce pas prendre ma tablette numérique pour relire 1984, histoire de bien voir ce qui nous attend



L¨M 22/12/2010 19:56



dans 10 ans....


il est sûr que tout sera très hautement technologique et que chacun va devoir s'adapter...En dehors des exemples que tu donnes sur la "réalité augmentéee" il y aura tellement de fonctions que je
pense sincèrement que nous avons tous grand intérêt à suivre (ou galoper derriètre:)) afin de ne pas être paumé totalement...


il faut absolument tenter de casser cette fracture numérique  cliver le plus possible..qui a en ce moment un smartphone???pourtant !!! combien nous pouvons trouver de choses intéressantes
avec ses applications...et combien cela nous laisse en éveil et en alerte sur tout ce qui se passe ds le monde....Il y a juste que chacun devra se faire SON opinion et vivre eb tant que citoyen
averti!!


attention la fracture sera béante et terrible si on n'arrive pas à la combler..pour cela: des formations certes mais la jeune génération n'en a pas besoin...il y a fracture financière...est-ce
nouveau??non certainement...mais les nouvelles guerres se feront grâce à ces bijoux de technologie!!...grâce au fric encore une fois


Lili