La France vue d'ici...

Le salaire des élus

10 Mai 2012 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Législatives 2012

Certains blogs citoyens ont été en ébullition après la sortie d'un livre (il y a deux ans) "Chers élus", ouvrage qui traitait des indemnités en tout genre, des élus du peuple.  Il faut replacer ce livre dans le contexte (crise, restriction budgétaire, retraites, «serrage» de ceinture…) au moment où dans d'autres pays, des élus avait décidé de réduire leurs indemnités. Après, on peut comprendre qu'une famille, qui a du mal à joindre les deux bouts, et à laquelle on demande de faire des efforts, soit révoltée quand elle voit les avantages de certains.

 

Les parlementaires français ont rejeté des propositions allant dans le sens d’une réduction fin 2011. Pour le coup, ce n’est pas une histoire de droite ou de gauche, ce rejet etait plutôt unanime…  Certes, il est vrai qu'une réduction de 10 % des indemnités ne compenserait pas le trou des finances publiques, mais cela aurait été un signe fort, un geste de solidarité.

 

A un plus petit niveau, des élus locaux n'ont pas attendu une loi pour réduire leurs émoluments. Sans tomber dans le populisme, ici à Bras sur Meuse, je laisse une grosse partie de de mes indemnités légales dans le budget communal. En 10 ans, sa représente environ 50000 euros laissés dans les caisses de la commune.

 

Si je suis élu Député, je m'appliquerai cette baisse (qu'ils ont refusé) et je m'engage à reverser sous forme de dons personnels aux associations, environ 20000 euros par an, jusqu'à ce que cette loi soit votée... Ceux qui me connaissent, savent que je dis toujours ce que je vais faire et je le fais !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FAbrice 08/11/2010 06:19



faut pas déco...er non plus! Maintenant, dés qu'il y a une magouille financiéres ils se font épingler alors ils ne vont pas en plus baisser leur salaire ! Peut etre que dans d'autres pays
s'est une volonté du gouvernement ? Honnétement, comment leur forcer la main à réduire leurs indemnités, quand une des plus haute instance s'est empressée, dés son arrivée, de faire
voter son augmentation de salaire...