La France vue d'ici...

Le sens de mon engagement

16 Mai 2012 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Législatives 2012

Je me présente à l’élection législative pour la 2ème circonscription de la Meuse et je souhaite vous donner le sens de mon engagement. Il est dans la suite logique de mes combats pour le Nord Meusien depuis des années. Il suffit de relire mes articles sur ce blog. Les campagnes électorales sont souvent (ou toujours) le temps des promesses... Les programmes sont de jolis inventaires à la Prévert dont 80% des propositions sont issues des directives nationales des partis… qui souvent, sont éloignées de vos préoccupations.

Je ne m'inscris pas dans ce registre... On devrait juger les politiques sur la différence entre leurs promesses et leurs réalisations concrètes. Je suis fier de mon bilan qui est incontestable dans mes mandats exercés. N'hésitez pas à faire le même exercice avec mes concurrents.

L’un des objectifs de cette candidature est de placer les enjeux des territoires ruraux au cœur de mon programme. L’avenir de nos communes et de notre département se joue aussi au Parlement à condition de prôner un modèle moderne pour une ruralité qui représente en France 80 % du territoire. La Meuse est rurale, y compris ses villes.

Au-delà des services essentiels pour la population, comme par exemple l’accès à la santé et certains services publics indispensables, la priorité est d’attirer (ou conserver), des habitants ici. En développant notre attractivité, nous favoriserons le développement de l’économie locale ; ce seront donc plus d’emplois, et plus d’opportunités pour nos jeunes.

Pour y parvenir, il faut que s’opère une solidarité nationale pour que nos territoires puissent prétendre à des infrastructures vectrices d’attractivité, qu’elles soient routières, ferroviaires ou numériques. L’avenir pour les jeunes est possible, en conjuguant nos atouts et l’innovation, pour compenser d’autres secteurs qui perdent des emplois.

Le rôle du député n’est pas seulement de suivre les consignes d’un parti politique, il est aussi de défendre au parlement les enjeux majeurs du territoire qu’il représente.

Cela dit, soucieux du bon fonctionnement de nos institutions, je prendrai mes responsabilités, comme je l’ai toujours fait.

Mes convictions ont toujours été celles du centre, mais pour cette élection, «mon parti c’est la Meuse !».  Compte tenu du paysage politique national et local, j'ai choisi d'être candidat sans parti politique. J'en assume les conséquences matérielles : je ne disposerai pas de moyens financiers et logistiques, contrairement aux autres candidats. Mais j'ai de l'énergie et la passion de mon département.

Au fur et à mesure de la campagne, je détaillerai les points de mon programme. Je n'oublierai pas d'évoquer le statut de l'élu tel que je l'imagine pour réconcilier le "politique" et le citoyen. Cela commencera par une accessibilité aux mandats électifs équitable, afin d’avoir une représentativité au parlement qui soit le reflet de l’ensemble des catégories socio-professionnelles. C'est aussi la limitation des mandats dans la durée (Députés, Sénateurs, etc…). Trois mandats suffisent, il suffit d'être dans l'action.

A très bientôt !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jean-Christophe Vélain 17/05/2012 09:54


Je soutiens officiellement la candidature de Julien Didry qui, au-delà du fait qu'il est un ami, collègue Maire d'un village voisin, incarne un renouveau aujourd'hui essentiel
pour notre territoire.


La Meuse a besoin d'Hommes et de Femmes qui croient en leur territoire. Julien fait partie de ceux-là. Notre département ne pourra devenir attractif que grâce à la volonté d'élus qui
-comme le fait Julien sur sa commune depuis 10 ans- se battent tous les jours pour rendre nos territoires plus dynamiques et attractifs. Si je choisis de soutenir aujourd'hui la candidature
de Julien c'est aussi parce qu'il incarne des valeurs dans lesquelles je crois profondément et dont le payasage politique et notre pays ont aujourd'hui plus que jamais besoin. Vous
pouvez compter sur lui pour aller défendre la Meuse à l'Assemblée Nationale !!!


Je n'oublierai pas son suppléant David Chrétien, ami proche également, dont je connais le franc parler et la sincérité de son engagement aux côtés de Julien. Il est très investi dans le
secteur associatif local et est homme de parole. Il se bat quotidiennement pour faire vivre notre territoire à travers notamment le tourisme et la politique de mémoire.


Faites comme moi, soutenez une candidature porteuse d'espoir en vue d'un nouvel élan pour nos territoires !


Jean-Christophe Vélain


Maire de Vacherauville