La France vue d'ici...

Ne touche pas à mes privilèges !

20 Juin 2013 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Coup de gueule

C'est assez rare pour être signalé, dix députés de toutes sensibilités politiques, réclament l’abolition de leurs avantages. Dix députés qui ne se sont pas faits que des amis à l’assemblée nationale et au sénat.

Sur la chaine parlementaire, le Sénateur UMP Jean-Jacques Hyest, qualifie de «gentille» avec une pointe de condescendance cette action et fait remarquer à la journaliste que parmi ces 10 députés,  «il en y a peu qui ont de l’ancienneté à l'assemblée»… Et oui M. Hyest, ce n’est pas à plus de 70 ans et avec quelques décennies de mandats, qu’on a envie de changer un système trop confortable…

Sur ce sujet, il n’y pas de clivage gauche/droite et le Président PS du Sénat, Claude Bartolone, parle de coup de pub et en à ras-le-bol  «de ces députés qui se font une réputation sur le dos des autres !» (Lire ici). Trop facile, mais on sait depuis l'ouverture du débat sur la déclaration de patrimoine des élus, que M. Bartolone n'est pas enclin à être trop transparent sur le sujet (lire ici).

Pourtant rien de bien révolutionnaire dans les propositions de ces 10 députés. Juste quelques remarques frappées du bon sens (lire ici).

Alors au moment où on parle de réformes en tout genre, commencez pas réformer vos régimes spéciaux chers élus… On sait bien qu'ils ne vont pas se tirer une balle dans le pieds... Mais pendant ce temps là, les extrêmes montent dangereusement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

David 03/07/2013 18:10


Très bonne idée, dommage que seulement 10 députés sur 577 (1,7%) fassent preuve de bon sens!! 


PS : Claude Bartolone est président PS de l'assemblée nationale et non du sénat

Julien DIDRY 03/07/2013 19:27



Excusez moi pour cette coquille... 



Randolph Carter 29/06/2013 20:51


La démarche est intéressante ; en courcircuitant la logique des partis, elle va contribuer à faire bouger les lignes.