La France vue d'ici...

On nous aurait menti (acte 2)

17 Novembre 2011 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Coup de gueule

Quelques jours avant le scrutin des élections cantonales en mars 2011, je signais un billet sur mon blog intitulé : on nous aurait menti. A l’époque, j’appelais à être vigilant quant au programme des candidats qui demandaient aux électeurs de leur accorder encore 3 ans de confiance (1). Mais dans leur for intérieur, certains (pas tous) misaient fortement sur une abrogation pour faire trois ans de plus. Leur voeu commence à s’exaucer puisque cette nuit, le Sénat a adopté une proposition de loi relative à l’abrogation du conseiller territorial.

Dans tous les cantons de France, est-ce que les électeurs qui ont cru élire leur conseiller général seulement pour 3 ans ont été bernés ? Il reste encore des étapes (Assemblée etc..), donc suite à l’acte 3…

(1) la loi sur la réforme territoriale du 16 décembre 2010, prévoit (ou prévoyait…) que le mandat de conseiller général ne dure que 3 ans, car en 2014 il est prévu de le remplacer par le Conseiller territorial qui siègera au Conseil Général et au Conseil Régional. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article