La France vue d'ici...

Programme sincère..

21 Janvier 2012 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Politique

A l’aube des trois derniers mois de la campagne présidentielle, les candidats et leurs troupes commencent à déflorer leurs programmes. On connaît la musique, on nous joue la même partition avant chaque élection. A noter quand même une grande différence par rapport aux scrutins précédents : le contexte économique autour des crises (crise économique, crise de confiance…). Un contexte qui rend un peu plus prudent les candidats, qui prennent conscience que les français ne sont plus dupes. Attention à l’effet l’effet boomerang.

Soyons pragmatiques. Il faut agir sur des leviers que l’on maîtrise, comme la réduction de la dette et une révision fiscale en profondeur… mais juste. On peut faire aussi des économies immédiates sur le train de vie de l’état. De l’Elysée en passant par le gouvernement, les parlementaires etc… Des mesures qualifiées de symboliques par certains, qui s’obstinent à les comparer aux 1800 milliards de la dette. Au-delà de l’aspect purement financier (qui serait loin d’être négligeables), les politiques de droite comme de gauche, donneraient un signe au français, celui d’un pays qui demande des efforts en commençant par son «élite».

Alors certes, les programmes des candidats sont importants, mais n’oublions pas que les promesses d’un jour peuvent-être remises en cause, au lendemain de l’élection, sur l’autel du contexte national ou mondial. Mais la réduction du train de vie de l’état, crise ou pas, on peut l’appliquer. C’est une histoire de volonté… Jusqu’à présent, qu’ils soient de droite ou de gauche ils ne sont pas enclins à le faire. Il suffit de se référer au dernier projet de loi rejeté en novembre par nos parlementaires… (lire ici). Les réactions des uns et des autres sur le sujet mettent en évidence le fossé qui se creuse entre l’élite et le peuple.

Alors au-delà des promesses de campagne, les électeurs doivent aussi s’attacher à la sincérité des candidats…

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Francis 22/01/2012 20:50


Joli oxymore que ton titre ...