La France vue d'ici...

Que les masques tombent

20 Mai 2011 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Intercommunalité

Dans le microcosme politique départemental, la refonte des Communautés de Communes est au centre de tous les débats. Certains d’élus meusiens  «d’en haut», tirent à boulet rouge sur Madame le Préfet. Les uns se plaignent de ne pas aller assez loin dans les regroupements,  pendant que d’autres lui reprochent le contraire. Facile de trouver un bouc émissaire… Alors que tout simplement, cela met en évidence l’incapacité des élus à travailler ensemble dans l’intérêt général, avec en arrière-plan les échéances électorales, des conflits d’hommes ou encore une peur de perte de pouvoir. Si tout le monde était d’accord, Mme le Préfet aurait inscrit la Communauté d’Agglo dans son schéma…

En attendant, pour que les Maires donnent un avis dans les trois mois, ils souhaitent légitimement avoir plus d’information sur les impacts de ce grand groupement. Une réflexion poussée est nécessaire et je plaide pour une seule étude menée et financée par tous les parties-prenantes. Au lieu de cela, chacun y va de son étude, soit une multiplication des coûts.

Ensuite, une fois tous les éléments en mains, il restera aux Maires et à leurs conseils municipaux de prendre leur destin en mains…  Certains «grands» élus qui sont également Maires, devront se positionner et plus seulement en coulisse… On a le droit d’être pour ou contre, mais il faut juste assumer.

Pour info, un article paru ce jour dans l’Est Républicain sur le sujet (cliquez ici pour le lire).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article