La France vue d'ici...

Quel gâchis !

15 Mars 2010 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Coup de gueule

Le 1er tour des élections régionales a été marqué par un taux d’abstention record avec 53,65 % au niveau national, soit 14 % de plus qu’en 2004 ! En Lorraine, on est champion de France avec 58,45 % d’abstention.

Hier soir, lors de la traditionnelle soirée d’élections, chaque parti y est allé de son analyse pour expliquer ce désintérêt d’un français sur deux. La gauche y voit un vote contre le pouvoir en place et la droite une sanction envers les Présidents de Région. Certes, c’est de bonne guerre, mais c’est surtout un vrai gâchis démocratique. Après cette élection, il faudra sérieusement s’interroger sur ce désintérêt ou sur la défiance vis-à-vis de la politique ou du politique. On ne peut pas accepter que 25 millions d’électeurs restent à la maison. Et on doit impérativement, tous à chaque niveau de responsabilité, se remettre en question. On peut penser que le contexte de crise exacerbe ce phénomène et il est logique que la Lorraine ne soit pas épargnée. Mais ça n’explique pas tout ! Pour ces régionales, au-delà d'éventuelles sanctions, il y a aussi une méconnaissance du rôle de ces instances. Manque de pédagogie ? Manque d’intérêt des électeurs ? En même temps, ces dernières semaines de campagne ont été plus marquées par les polémiques que par les projets. Comme disait Churchill, "la démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes". Alors mobilisons-nous pour faire vivre cette démocratie ou alors changeons la politique !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

FAbrice 16/03/2010 14:22


toujours la sempiternelle dispute entre gauche et droite ...pour une élection régionale a conséquences régionale il y a beaucoup de vent de la part des membres du gouvernement voire du chef de
l'état, où est le simple quidam dans tout cela ?
il y a beaucoup de questions sur le devenir des régions, des départements...

"Au premier tour des Elections Régionales une première constatation s’impose, plus d’un français sur deux n’est pas allé voter. C’est un record absolu pour une élection régionale.


J’en tire un premier enseignement : les régions et leurs dirigeants n’ont pas trouvé leur place dans l’opinion


Plus que jamais la réforme et la simplification de notre organisation territoriale, que nous voulons avec le Président de la République, sont nécessaires." (dixit le 1° ministre suite au 1° tour)
il faut trouver la cause et non" blablater " sur l'abstention.Le vote blanc n'étant pas plus pris en considération que l'abstention, pourquoi se déplacer ?