La France vue d'ici...

Trilogie de crises

4 Février 2011 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Politique

Après la crise financière et la crise sociale, vient s’ajouter la crise du politique. Une synthèse des études réalisées en 2010 met en évidence une baisse sensible de la confiance des français face aux politiques. On y voit que 83 % des français pensent qu’à droite ou à gauche, on ne se préoccupe pas de ce que pense la population. D’habitude épargnés, les Maires et les Conseillers Généraux baissent aussi dans l’estime des français.

Je me suis intéressé aux réactions des ténors nationaux sur le sujet. Soit ils se renvoient la balle entre partis politiques, soit ils pensent revoir le message à envoyer aux français… Je ne sais pas s’ils ont pris conscience du problème… En tout cas, une chose est certaine, ce sont les extrêmes qui bénéficient de cette méfiance. Il est donc urgent de faire de la politique de manière différente en commençant par arrêter les promesses électorales politiciennes ! On connaît la différence, le politique se préoccupe des prochaines générations et le politicien des prochaines élections…

 

Quand on regarde de plus près, on voit que 58 % s’intéresse aux élections, donc tout n’est pas perdu. Par contre, une majorité de français pensent que la démocratie ne fonctionne pas trop bien pour 43 % voire pas du tout pour 14 %. Mais il y a un paradoxe en France (et peut-être ailleurs aussi). On veut changer la politique et le politique, mais on a peur du changement. Et pourtant, si on veut que la démocratie trouve de nouvelles formes d’expression, il faut un peu de renouvellement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sylvain LEBEAU 05/02/2011 21:07



Je suis d'accord avec la nécessité de renouvellement.


Avec un bémol toutefois ... c'est que le renouvellement n'est pas un programme, il ne se suffit pas à lui-même.



Julien DIDRY 05/02/2011 22:18

Effectivement, il faut des idées et un programme. Mais ça me semblait couler de source. Je vais d'ailleurs plus loin je suis pour la limitation des mandats dans la durée... Je dis cela aujourd'hui, peut être que dans 10 ans je n'aurais pas le même discours !

Cedric 05/02/2011 10:43



Voila un article qui reflète ma pensée de la politique ou plutot du politique, tous ces politiques mis en examens, surement une part de responsabilité des médias qui veulent afficher une
transparence mais qui au final donnent une mauvaise image des politiques au peuple. Moi ce que je n'aime pas dans les discours politiques, c'est la façon de se mettre en avant et faire
valoir une aisance à parler pour en faite ne rien dire, pour ne pas apporter de reponse simple et claire en une phrase concise avec un ou des arguments, faut toujours qu'on tourne autour du
pot ! hé bien les français je pense en ont assez de ça, je pense que les français aimeraient qu'on leur parle franchement avec des pharses simples et courtes, fini le roman pour se faire
entendre ! Et puis quand on voit les débats d'assemblée nationale, une loi devrait toujours servir l'interet du peuple, et non pas l'inverse ou la droite ou la gauche, ces singes de
l'élite qu'on voit sur leur fauteuil sont pitoyables qu'il mette les pieds sur terre et qu'ils fassent vraiment ce que le peuple leur demande et non pas ce qu'ils pensent etre bien pour le
peuple. Je pense que l'e-democratie sous forme de questionnaire pourrait aider la politique à savoir ce que le peuple veut, mais la plupart des politiques sont trop arriérés pour ça et puis qui
payeraient ??? toujours les mêmes ? On dervrait etre politique par passion de l'Homme et non pas de l'Argent, et si on reduit leurs avantages qui continuerait la mission du bien des autres ?