La France vue d'ici...

Un parlement qui ne ressemble pas à la France...

2 Mai 2012 , Rédigé par Julien DIDRY Publié dans #Politique

Rarement débattu, le déséquilibre de représentation des classes socioprofessionnelles au parlement mérite pourtant réflexion. On savait déjà que les femmes étaient sous-représentées, mais au niveau socioprofessionnel, le déséquilibre est également flagrant. En termes de surreprésentation, on pense aux députés issus du secteur public au sens large, mais pas seulement. Par exemple, on peut voir que les professions libérales qui représentent moins de 1% de la population active en France constituent presque 22% des parlementaires. Du côté de la fonction publique on notera particulièrement la sur-représentation du corps enseignant.

Bref un déséquilibre qui est tout simplement la conséquence d'un système inégalitaire pour l'accès (ou la sortie) aux fonctions électives. Tout le monde ne retrouve pas son poste automatiquement à la fin d'un mandat et certains sont contraints de démissionner quand ils sont salariés dans le privé. Certains pays obligent les fonctionnaires à démissionner quand ils se déclarent candidats (Grande-Bretagne) ou quand ils deviennent députés (Allemagne, Australie, Japon, Mexique…). Ce n'est pas une bonne idée, les fonctionnaires, partie intégrante du corps social français, ont aussi le droit d’être représentés, comme toutes les catégories de Français, ni plus, ni moins. C'est plutôt du côté du privé qu'il faut faciliter l'accès aux mandats pour au final, avoir au parlement une pluralité d'idées et beaucoup plus d'élus avec l'expérience du monde de l'entreprise.

Certes, on ne peut pas résumer l'action politique d'un individu à son sexe, son âge ou sa profession. Mais sans aller jusqu'à une parfaite représentativité, il faut l’améliorer. Tout cela doit s’inscrire dans le paquet «statut de l’élu» qui doit inclure, une baisse des indemnités et des avantages, une limitation des mandats dans la durée et une limite d’âge. Mais ça c’est une autre histoire…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article